OFFEKERQUE

Eglise Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

Architecture

Détruite par un incendie, le 14 août 1934, l’église fut reconstruite entre 1935 et 1936 , par Gustave Vandenbergue, sous le vocable de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus (seule statue ayant échappée aux flammes).

L’église est en briques blondes de l’Aa avec un toit en ardoise. Le dimanche 24 mars 1968, jour de l’élection du maire, un feu se déclare sous le clocher pendant la messe dominicale. L’église est évacuée ainsi qu’une partie du mobilier. Dans l’après-midi, la voûte s’écroule dans un fracas assourdissant, laissant par chance les murs intacts. Le portail renferme une porte en chêne à deux ouvrants. En haut de la porte d’entrée, sur le tympan, une fresque sculptée en 1953, représente Notre Dame de Boulogne et l’enfant Jésus dans une barque. Le cœur d’or est le symbole de l’amour que Dieu porte aux hommes.

Eléments Remarquables

Le chemin de croix de Lucien Jonas date de 1936. Il s’agit d’un ensemble de quatorze tableaux sur toiles.
Lucien Jonas est un artiste réputé de son époque, peintre, militaire agréé, il s’illustre en créant un billet de banque en 1933 et en réalisant des décors pour l’exposition universelle de Paris en 1937.
Le mur du chœur est recouvert d’une grande fresque de Lucien Jonas. Elle date de 1937. Elle représente une grande crucifixion qui montre, au pied de la croix, les souffrances des soldats en guerre et celles des travailleurs.
Le baptistère comporte une superbe cuve qui servit aux baptêmes de 1936 à 1968. Chaque année, à Noël, on enlevait le baptistère pour y mettre une crèche. Les murs intérieurs de l’église sont parés de marbre de Lunel provenant des carrières de Marquise. La pose de ce marbre a commencé en 1949. Les vitraux consacrés à St Eloi, St Jean Baptiste, St Nicolas côté droit et à Ste Catherine, Ste Jeanne d’Arc et à Ste Anne côté gauche ont été offerts par des familles de la commune. Soufflés par un bombardement allemand en mai 1940, ils ont été remplacés en 1947.

Un peu d'histoire ...

« Hove » (qui signifie ferme) date du début du XIIème siècle, époque de l’assèchement du secteur. Cette ferme se trouvait à l‘emplacement de la motte qui se trouve dans le cimetière actuel. A proximité de la ferme au milieu du marais, une église fut ensuite construite et le lieu devint «hovekerque». Au XVIème siècle, la reine Marie d’Angleterre, peu de temps avant la reprise de Calais, désigna Antoine Wharton comme curé d’Offekerque. L’église fut reconstruite en 1617, c’est à cette date qu’elle fut dédiée à Saint Marie Madeleine. L’église a subi deux incendies en 1934 (photo du haut) et en 1968 (photo du bas).

Sainte-Thérèse

Ste Thérèse est née à Alençon le 2 janvier 1873, elle est la fille de Zélie et Louis Martin, elle perd sa mère à l’âge de 4 ans et demi. Avec une autorisation du Pape, elle rentre au Carmel de Lisieux à 15 ans. Après 9 années de vie religieuse, elle meurt le 30 septembre 1897 à 24 ans de la tuberculose. Elle est béatifiée par le Pape Pie XI le 29 avril 1923 à Rome et canonisée le 17 mai 1925 à Rome par Pie XI. Elle est la patronne des Missions.

Nous contacter

Qui sommes nous ?


Nous suivre.